Comment gérer ses données de manière intelligente ?

Comment gérer ses données de manière intelligente ?


L’afflux de données crée de nouveaux challenges particulièrement complexes, notamment pour ce qui est de parvenir à extraire de la valeur ajoutée de ces données brutes, transmises par les réseaux et les systèmes évolués. En somme : que faire de toute cette donnée, comment la traiter et l’exploiter ? La réponse ne coule pas de source, et exige des outils d’analyse avancés du Big Data afin de valoriser des informations variées provenant de sources multiples. C’est là qu’entre en jeu la Data Intelligence.


Data Intelligence


Le challenge est à la fois technique et humain : il nécessite des outils dédiés au traitement de la donnée, mais également des personnels formés pour s’en servir et capables de tirer le meilleur de ces informations, de la même façon qu’on polit un diamant brut ou qu’on raffine du pétrole. La Data Intelligence, ou intelligence des données, permet à l’homme et à l’outil logiciel de travailler ensemble dans ce sens.


Dans Data Intelligence, le terme important est « intelligence », au sens anglo-saxon : le renseignement, et non la capacité intellectuelle à traiter un problème. Les données issues du Big Data ressemblent à des poupées russes : elles sont toutes imbriquées les unes dans les autres. Mais ce que vous voulez atteindre, c’est l’information qui se trouve au milieu, débarrassée de toutes les couches non pertinentes. La Data Intelligence, c’est l’art et la manière de récupérer le cœur de la donnée.

Le Big Data est une promesse de quantité : on emmagasine un volume extravagant de renseignements venant de sources multiples et diverses (physiques aussi bien que digitales). La Data Intelligence est une recherche de la qualité : elle ne cherche pas à expliquer la donnée, mais à l’interpréter, la transformer, la catégoriser et l’enrichir.


L’autre challenge du Big Data


La problématique de la gestion intelligente de la donnée est, en soi, une réponse à la question de savoir ce que le Big Data peut faire pour nous. Ou plutôt : pour les entreprises. Celles-ci expriment encore des doutes quant à la pertinence de l’usage des données en termes de retour sur investissement, et comment les blâmer ?


Imaginez qu’on vous ouvre la porte d’une bibliothèque géante, composée de 20 millions de volumes, et qu’on vous dise : voilà, quelque part sur ces étagères se trouve un livre qui révèle le secret de la transformation du plomb en or, il ne reste plus qu’à le trouver. L’autre challenge du Big Data, c’est de parvenir à prouver qu’avec les bons outils, il est possible de mettre la main sur l’aiguille de valeur dans l’immense botte de foin de la donnée.
La donnée nous parle du passé ; mais nous voulons qu’elle nous indique la marche à suivre pour le futur. Voilà le but de la Data Intelligence : offrir des perspectives d’avenir en termes, notamment, de marketing et de ciblage des consommateurs. Reste à définir les outils qui permettront de mener à bien cette gestion intelligente des données.


Un outil de gestion de la donnée : 2i


Créé par l’entreprise Bnctech, spécialiste du Big Data et de l’analyse intelligente de la donnée, l’outil 2i offre une solution innovante et particulièrement efficace de gestion et de traitement des informations issues du Big Data. Hier, il vous fallait installer et gérer toute une batterie d’outils interdépendants pour pouvoir capter et trier les données : outils d’intégration, d’analyse métier et d’enrichissement, plateforme de gestion, automatisation, interface utilisateur, etc.
Mais ça, c’était hier. Aujourd’hui, 2i réunit tous ces instruments dans un même ERP (« Enterprise Resource Planning ») afin de créer un espace de Data Intelligence, facilement accessible par tous les personnels de l’entreprise. Cet espace libère les interactions entre les différents métiers pour une utilisation optimale et concrète des données transformées.


De la donnée valorisée pour tous


Car oui, la donnée, ça se partage. Figée dans la machine de l’analyste, elle n’est d’aucune utilité. C’est pourquoi, outre la collecte, l’acheminement, le traitement et la modification des données, 2i déploie également un environnement de partage auprès des services (marketing, R&D, etc.) qui auront besoin de ces informations valorisées.


Seulement, voilà : encore faut-il que les services en question puissent se servir de la donnée, que cette donnée parle le même langage qu’eux, en quelque sorte. C’est le travail du Data Dock, un moteur de base de données mixant stockage sur schéma fixe et stockage à la volée pour édifier une Base de Données Unique. Un outil qui est la quintessence de la Data Intelligence, puisque non content de transformer la donnée, il le fait de telle sorte qu’elle soit exploitable en l’état par les services concernés.


Alors, prêt à participer à la révolution Data Intelligence ?

 


Un petit partage ?

Facebook icon Twitter icon Google icon LinkedIn icon Pinterest icon e-mail icon

A propos de l'auteur

Conseillère et chargée Webmarketing au sein de l'agence W3B, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie digitale. Passionnée de Webmarketing, j'ai développé mon expertise autour du E-commerce, du Search Marketing et de la Web analyse.


Qui sommes-nous ?

W3B est une agence web spécialisée en conseil, réalisation de solutions Web et Webmarketing.

En savoir plus


Une demande de devis ?

Vous avez un projet passionnant pour nous ?
Fantastique ! Nous serions ravis d'en discuter ! 

Parlons de votre projet